Jane Austen, une romancière fascinante.

Une découverte tardive, initiée par une amie, confirmée par d’autres amies, une passion et depuis le premier lu, « Orgueil et préjugés », je les enchaîne tous, et je ponctue ma lecture de ces six romans par le visionnage de films, des lectures complémentaires, comme  » Le Roman du mariage » du grec-américain Jeffrey Eugenidès.

Jane Austen 1775 -1817, romancière anglaise appartenant à la période de la Régence et au début de l’époque victorienne, sans doute inclassable et d’une grande modernité.

Biographie de Jane Austen

Ce qu’en dit Virginia Woolf, dans « The common reader », The Hogarth Press, Londres.

« On dirait parfois que Jane Austen fait naître ses personnages dans le seul but de se procurer le suprême plaisir de leur trancher la tête. Elle est heureuse et satisfaite; pour rien au monde elle ne voudrait changer un seul cheveu de place, déplacer une brique ou un brin d’herbe dans un monde qui lui offre des plaisirs aussi délicieux; et nous non plus en vérité, car même si les tourments d’une vanité blessée, ou l’emportement d’un juste courroux, nous incitaient à essayer sans cesse d’améliorer ce monde si malveillant, mesquin et fou, cette tâche serait au-dessus de nos forces. Ainsi va le monde, la jeune fille de quinze ans le savait; dans sa maturité, l’écrivain le démontre.(…) le jugement est parfait, la satireest juste. … L’intelligence de Jane Austen n’a d’égale que la perfection de son bon goût. »

Les romans : notes personnelles de lecture :

s-l640

Orgueil et Préjugés : La caustique Elizabeth Bennett affronte le ténébreux et orgueilleux Mr Darcy, dans des joutes verbales cinglantes, intelligentes, mais nous assistons à la tombée des masques comme au théâtre, après bien des péripéties romanesques. Et les préjugés partagés par les personnages s’effacent pour que vive un amour vrai et sincère.

Un roman comme une addiction !

Jane Austen

Raisons et Sentiments : Eternelle question traitée dans ce roman et dans les autres, le coeur et la raison ! Deux personnages féminins, deux soeurs, s’opposent en tout dans leur caractère : Elinor est raisonnable et réfléchie presque jusqu’à l’immobilisme, Marianne incarne l’héroïne romantique passionnée au risque de subir les affres de l’intranquillité . L’amour et ses atermoiements leur apprendront beaucoup sur elles -mêmes

Jane Austen

Persuasion : Un roman « à l’envers », puisque Anne Eliott contrainte à la sagesse dans ses toutes jeunes années, découvre en « vieillissant » le romanesque et vit sa passion pour le jeune homme éconduit 8 ans plus tôt.

Ce roman , le dernier de Jane Austen, nous donne une idée de ce qu’elle aurait pu écrire par la suite si elle avait vécu au-delà de ses 41 ans. Son monde s’ouvre ici, il est plus mystérieux, et nous y trouvons moins de dialogues que dans les précédents et plus d’introspection. On a pu penser que le personnage d’Anne serait le plus proche d’elle-même .

téléchargement (2)

Northanger Abbey est sans nul doute le plus drôle des romans de Jane Austen grâce à son « héroïne  » qui l’est si peu, Catherine Morland.

Cette jeune « madame Bovary » délicieusement British est nourrie de romans noirs célèbres à l’époque dont « Les mystères d’ Udolphe » d’Ann Radcliffe, et elle a tendance à extrapoler la réalité, et Jane Austen s’amuse de ses déboires, pour notre plus grand bonheur. Cependant elle rejoindra les héroïnes austenienne en seduisant malgré elle Mr Tilney.

téléchargement

L’avant dernier lu de cette « série » de 6 romans, Emma.

Emma  » la plus française » des personnages féminins de Jane Austen, d’après Ginevra Bompiani, vit dans un roman comme si elle en était l’auteur, et trouve grisant d’infléchir la destinée des autres personnages , en démiurge, et pour cela se fait « marieuse ». Mais grâce à Mr Knightley qui n’hésite pas à lui dire ses quatre vérités, elle se corrige et revient à la réalité ! Jane Austen a créé comme en miroir inversé,un personnage masculin semblable à elle, Frank Churchill qui se réjouit d’une certaine duplicité, corrigé par Jane Fairfax, Et l’ordre se rétablit, et tout se termine par des mariages « naturels ».

Jane Austen Mansfield Park : Entre nos mains, certainement  le roman le plus surprenant de Jane Austen, roman d’apprentissage abouti. le personnage concerné est ici une jeune fille de la famille plus que modeste de Thomas Bertram, sa nièce Fanny qu’il a recueillie pour que se fasse son éducation, tant bien que mal… Car ce roman est celui du vice et de la vertu, de la vérité et des apparences, dans une société très étroite où se joue un théâtre dans le théâtre, à la manière de Shakespeare, auteur lu après le thé à l’occasion . Les personnages vont jouer un jeu de révélation de liaisons dangereuses, obstacles au véritable amour, et Fanny sera la seule à faire un « sans fautes » malgré ses tourments, ses souffrances, les tentatives d’avilissement, de séduction,  et alors qu’elle ne possède pas au départ la « bonne éducation » de ses cousins et de ceux qui gravitent dans le cercle de Mansfield Park.

Les romans qui parlent d’elle…

-« Le roman du mariage » de Jeffrey Eugénidès.

Même thème, même questionnement sur l’amour dans l’Amérique des années 80,

Le-Roman-du-mariage

On y trouve les romans de Jane Austen dans la bibliothèque de Madeleine Hanna, qui prépare une thèse sur son oeuvre, l’univers rétréci ici de l’université, l’ironie volontiers caustique de Jane Austen, dans la bouche de certains de ses personnages, masculins et féminins, la figure du beau ténébreux, de l’orgueilleux, du mélancolique, des râté(e)s, des parents bienveillants mais encombrants, des sots et des sottes, vaniteux ou naïfs….

Azar Nafisi « Lire Lolita à Téhéran « 

Dans ce roman la narratrice, professeur à l’Université de Téhéran, organise clandestinement chez elle dans l’Iran de Khomeiny, des lectures et débats avec ses étudiantes  » dévoilées « , sur des auteurs anglais et américains, un chapitre est consacré à la lecture de Jane Austen, et trois autres à Nabokov, Fitzgerald et James. La lecture est associée ici très fortement à la liberté retrouvée dans la lutte contre l’Islamisme.

Voici un extrait de ce roman, in « Jane Austen » à propos d’Orgueil et Préjugés »

« Orgueil et Préjugés n’est pas une oeuvre poétique mais un roman qui possède ses harmonies et ses cacophonies. Les voix se rapprochent et s’éloignent, font le tour de la pièce. En ce moment même, tandis que j’en tourne les pages, je les écoute surgir. Je perçois ici les intonations sèches et pathétiques de Mary et la toux de Kitty, là les insinuations prudes de Miss Bingley, et plus loin un mot du courtois sir Lucas. J’arrive à peine à entendre miss Darcy tant elle se montre timide et réservée, mais les pas qui montent et descendent l’escalier, l’inflexion un peu moqueuse d’Elizabeth, le ton tendre et réservé de Darcy me parviennent aussi distinctement, au moment où je referme le livre, que le ton ironique de la narratrice. Et lorsque le livre est clos, les voix résonnent encore, échos et réverbérations qui jaillissent du papier et font tinter cette histoire dans nos mémoires. »

Les films :

Emma, réalisé par Douglas Mc Grath

Raison et sentiments par Ang Lee, (1996)

Orgueil et préjugés par Joe Wright( 2005).

Et l’intégrale des DVD des telefims de la BBC, un régal !

Orgueil et Préjugés, en 6 épisodes, réalisé par Simon Langton.

Raison et Sentiments, réalisé par John Alexander.

Persuasion, par Adrien Shergold.

Northanger Abbey, par Jon Jones.

Emma, par Diarmuid Lawrence.

Mansfield Park , par Iain B. Mac Donald.

Et un film sur Jane Austen:

affiche_jane

« Jane » Film de james McAvoy.

Et une émission de France Culture sur » Jane Austen, philosophe du sentiment « 

https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-de-la-philo/jane-austen-philosophe-du-sentiment?utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1547724504

Une biographie de Jane Austen par Catherine Rihoit, « Un coeur rebelle » édit.Ecriture.

Une réflexion sur “Jane Austen, une romancière fascinante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s