Carnet de voyages à Cythère, Octobre 2016.

D’Athènes à Nauplie en Argolide, puis Tyros en Arcadie et Léonidio au pied du mont PARNONAS, non loin de Sparte, Gérasmo en Laconie, puis Monemvassia et la tombe du poète Yannis Ritsos, enfin au bout du Péloponnèse nous arrivons à Néapoli pour « embarquer » pour CYTHERE.

Et page par page, mon carnet de voyage…

2Cythère
embarquement de Néapoli, en ferry!

Nous y voilà, au bout de notre route, au bout du Péloponnèse, comme au bout du monde Grec, au sud du sud de sa partie continentale…Après c’est l’Afrique ! Tout de suite nous filons à la cabane d’embarquement, on prend nos billets dans la frénésie de ce départ.

Encore un hôtel, improvisé cette fois,  face à la mer qui se déchaîne soudain  !

Petit « Ouzaki » sur sur une terrasse du port, pique-nique au balcon à l’hôtel AIVALI, 2 nuits dans l’attente du ferry; demain on rêve d’Elaphonissa, l’île juste ne face, si proche. Je l’aquarelle. Eau mouvante et grise, presque inquiétante.

 

4.jpg
Aquarelle

 

 

5

ELAPHONISSA, un nom qui évoque pour moi un éléphant ….Ses canards en liberté dans l’île jusque sous les tables des cafés, comme les chats.

6

 

La pause de la KOUZINA, la « cuisine »…

7

De retour à Punda (la « pointe »), on se baignera en plein vent dans un eau mouvante dont le courant nous entraîne le long du rivage. Immense plage de sable, eau tiède presque chaude, et douce.

A Elaphonissa, les plages sont aussi rocheuses parfois, avec des oursins par milliers !

8

9

Anecdote. On sort en soirée une dernière fois à Néapoli; On boit un raki grec qui ressemble assez à son « frère » crétois. plus tard nous apprendrons que ce raki grec se nomme Tsipouras.

A la table à côté de nous, un jeune musicien joueur de Bouzouki, sort discrètement son instrument, joue doucement en effleurant ses cordes pour sa compagne assise en face de lui, comme un murmure. Le son se mêle au bruit des vagues, bande son du cinéma… je suis sous le charme.

 

EMBARQUEMENT à 9h le matin…

11.jpg

12

On accoste à DIAKOPTI…Le « bush » de Cythère nous enveloppe de ses couleurs ocrées automnales, c’est magnifique !

13

Impressionnants paysages ! Le Bush épineux de roux, d’ocres, de terre rouge, de jaune sépia, des baies rouges poivrées des buissons de myrte, vert tendre, des eucalyptus, des figuiers; pour les fleurs, beaucoup de jasmins.

14-e1537541305583.jpg

Les petites chèvres en liberté et curieuses dans ce maquis épais.

15

Potamos, Chora, Kapsali…

16

AVLEMONAS à l’Est, où nous séjournons toute la semaine, hôtel-studio Anémes…

Nous arrivons dans notre chambre, une immense terrasse avec vue sur le Bush roux et la mer bleu profond. Découverte en nocturne du village attenant où l’on se rend à pied, petit port de pêche aménagé, sentier éclairé au sol jusqu’à la citadelle, Luxe, calme, volupté !

En fait nous apprendrons ensuite du libraire de Chora, la « capitale » de l’île, que que ce site est aménagé et entretenu avec l’argent des nombreux grecs émigrés en Australie, d’ailleurs Cythère se nomme aussi « La Petite Australie ».

17.jpg
Un chat dévore un poisson plus gros que lui, tombé du bateau ?

Promenade en soirée dans le bourg…repas grec sur notre terrasse face au bush et à la mer…

18

Avlémonas vu de très haut, blanc et bleu du haut de la montagne et de sa petite chapelle d’un blanc éclatant.

19.jpg

En route pour Paléochora, « Anatoliki Kytira », à l’Est,  ville fantôme martyre, où furent contraints par Barberousse, les habitants de la colonie de Monemvassia installée là, à un suicide collectif.

20-e1537542577804.jpg

Sur la route très belle que nous reprenons, baignade sur les plages rouges de l’Est, « paralia kokkina« , seuls au monde, des falaises rouges au fond, mer bleue intense, une guinguette fermée nous offre deux chaises longues et des centaines de témoignages sous forme de galets décorés, peints et signés avec des feutres laissés à disposition des voyageurs de l’Automne que nous sommes…

21.jpg

 

22
Milopotamos, aquarelle.

En remontant à nouveau vers le nord, Milo Potamos, plus désert encore. Je photographie les belles façades de maisons néo-classiques anciennes, et et celles plus colorées de maisons comme on en voit dans les îles Ioniennes, à Corfou par exemple, avec les encadrements de fenêtres d’une couleur différente de celle des fenêtres et des volets eux-mêmes.

23.jpg

25

Aquarelle fusionnelle ! le bush derrière notre hôtel.

26

On part pour Chora-Kythéra, le chef lieu de l’île tout au sud. On the road ! on descend à la très belle plage de KALADI sur le chemin aménagé, en à-pic, plaisir des yeux ! On reviendra s’y baigner plus tard au milieu des grecs.

On descend à pied les ruelles blanches très cycladiques de cette petite ville, des chats, peu de gens, je fais des photos pour ma « collection » d’enseignes , mon petit musée populaire grec « personnel ».

27.jpg

28

29

Ce soir on dîne »Chez Sotiris » dans notre village d’Avlémonas. Dernière soirée à Cythère avant notre embarquement du retour !

Le patron est absorné dans son jeu, le TAVLI en solo sur son ordinateur, lève à peine les yeux sur nous, dresse notre table à toute vitesse, nous sert entre deux coups, dans un va-et-vient constant entre son ordinateur et nous !

Puis se copains arrivent pour l’apéro ! Délicieux ce poulpe bouilli au vinaigre, un peu cher, mais il est pardonné, Sotiris !

 

30.jpg

DSCN9210

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s