Pétrone, Satiricon  » La maison de Trimalcion », latin Bac 2017-2019.

Juxtalinéaire
La Maison de Trimalcion, une maison labyrinthique

poete3

Entrée et sortie .
Premier passage :  l’entrée, au commencement de la Cena : 28 -29
deuxième passage : la sortie, à la fin de la Cena :  72-8 _ 73-1
1 – (28)

Sequimur nos admiratione jam saturi
Nous, nous le suivons, déjà rassasiés d’admiration
et cum Agamemnone ad januam pervenimus
et avec Agamemnon, nous parvînmes à la porte
in cujus poste,
sur le montant de laquelle,
libellus erat
il y avait une affiche
cum hac inscriptione fixus :
fixée avec cette inscription :

QUISQUIS SERVUS
TOUT ESCLAVE QUI
SINE DOMINICO JUSSU,
SANS L’ORDRE DE SON MAÏTRE
FORAS EXIERIT,
SERA SORTI DEHORS
ACCIPIET PLAGAS CENTUM.
RECEVRA CENT COUPS

In aditu autem ipso stabat ostiarius prasinatus,
A l’entrée même ,se tenait un portier tout en vert
cerasino succintus cingulo,
la tunique relevée par une ceinture cerise
atque in lance argentea
et dans un plat en argent
pisum purgabat.
il triait des pois.

Super limen autem cavea pendebat aurea
Au-dessus du seuil était suspendue une cage d’or
in qua pica varia intrantes salutabat.
dans laquelle une pie mouchetée saluait ceux qui entraient.

(29 )Ceterum ego dum omnia stupeo,
Or moi, tandis que j’observais tout avec stupeur,
paene resupinatus crura mea fregi.
je manquai tomber à la renverse et me briser les jambes.
Ad sinistram enim intrantibus
A gauche, en effet en entrant,
non longe ab ostiarii cella,
non loin de la loge du portier,
canis ingens,
un chien énorme,
catena vinctus,
attaché à une chaîne,
in pariete erat pictus
avait été peint sur le mur
superque quadrata littera scriptum :
et au-dessus, en lettres capitales:
CAVE CANEM.
ATTENTION AU CHIEN
et collegae quidem mei riserunt.
et certes mes camarades éclatèrent de rire.
Ego autem collecto spiritu
Mais moi, ayant retrouvé mes esprits,
non destiti totum parietem persequi.
je n’arrêtai pas d’explorer le mur.
Erat autem venalicium (cum) titulis pictum
Il y avait un lot d’esclaves à vendre peints avec leurs pancartes ( au cou)
et ipse Trimalcio capillatus
et Trimalcion en personne, chevelu
caduceum tenebat
tenait un caducée,
Minervaque ducente Romam intrabat.
et, sous la conduite de Minerve, il entrait dans Rome.
Hinc, omnia diligenter curiosus pictor cum inscriptione reddiderat,
Ensuite, un peintre minutieux  avait tout  rendu avec soin dans une inscription,
quemadmodum ratiocinari didicisset,
comment il avait appris à compter,
deinque dispensator factus esset.
puis comment il était devenu intendant.
In deficiente vero jam porticu,
A l’extrémité du portique ( le portique finissant)
Mercurius
Mercure
levatum mento
après l’avoir soulevé par le menton,
in tribunal  excelsum  rapiebat.
l’enlevait tout en haut d’une estrade.

 

Praesto erat, Il y avait là
Fortuna cornu abundanti copiosa
une Fortune riche de sa corne d’abondance
et tres Parcae
et trois Parques
aurea pensa torquentes.
filant de la  laine d’or.
Notavi etiam in porticu

 Je remarquai  dans le portique aussi

gregem cursorum cum magistro se exercentem.

une troupe de coureurs s’entraînant avec leur maître.

Praeterea …in angulo vidi

En outre je vis dans un angle

grande armarium,

une grande armoire,

in cujus aedicula

dans la niche de laquelle

erant Lares argentei positi,

on avait disposé des Lares en argent,

Venerisque signum marmoreum

(et) une statue de Vénus en marbre

et pyxis aurea non pusilla

et un coffret d’or qui n’était pas petit

in qua…dicebant

dans lequel on disait

barbam ipsius conditam esse.

que sa première barbe ( de Trimalcion)  avait été enfermée.

Interrogare ergo atriensem coepi

Je me mis donc à interroger le gardien de l’atrium

quas in medio picturas heberent.

sur ce que représentaient les peintures au milieu.

« Iliada et Odyssian , inquit,

« L’Iliade et l’Odyssée, dit-il,

ac Laenatis gladiatorium munus. »

et le spectacle de gladiateurs donné par Laenas. »

2 – 72.

Cum haec placuissent,

Comme cela meconvenait,

ducente per porticum Gitone

Giton nous conduisant à travers le portique

ad januam venimus,

nous arrivâmes à la porte,

ubi canis catenarius

où le chien enchaîné

tanto nos tumultu excepit

nous accueillit avec un tel raffut

ut Ascyltos etiam in piscinam ceciderit.

qu’Ascylte en tomba dans la piscine.

nec non ego quoque ebrius

et moi aussi je n’étais pas moins saoul

qui etiam pictum timueram canem

qui avais même eu peur d’un chien peint ( en peinture)

dum natanti opes fero,

pendant que je portais ( en portant ) secours à mon ami,

in eundem gurgitem tractus sum.

je fus entraîné dans le même  gouffre.

Servavit nos tamen atriensis,

Le gardien de l’atrium cependant nous sauva,

qui interventu suo

qui par son intervention,

et canem placavit

(et) calma le chien,

et nos trementes extraxit in siccum.

et nous tira tout tremblants au sec.

At Giton quidem jam dudum,

Mais giton depuis un moment,

(se) redemerat a cane

s’était acquitté auprès du chi en

servatione acutissima :

par un moyen très judicieux:

quicquid enim a nobis acceperat de cena,

en effet tout ce qu’il avait reçu de nous du repas,

latranti sparserat,

il l’avait lancé à l’aboyeur,

et ille avocatus cibo furorem suppresserat.

et celui-ci, distrait par la nourriture, avait mis fin à sa rage.

Ceterum cum algentes utique

mais quand, saisis de froid de partout

petissemus ab atriense

nous demandâmes au gardien de l’atrium

ut nos extra januam emitteret :

de nous laisser passer la porte de sortie :

« erras, inquit

 » tu te trompes, dit-il

si putas te exire hac posse

si tu penses pouvoir sortir par là

qua venisti.

d’où tu es venu.

Nemo unquam convivarum per eandem januam emissus est ;

aucun des convives n’est sorti par la même porte;

alia intrant, alia exeunt. « 

on entre par l’une, on sort par l’autre. »

quid faciamus homines miserrimi,

que faire,malheureux de nous,

et novi generis labyrintho inclusi,

enfermés dans un labyrinthe d’un genre nouveau,

quibus jam coeperat votum

nous qui maintenant nous mîmes à faire le voeu

lavari esse

d’avoir un bain.( d’être lavés).

Pistes de commentaire :

I – Une maison romaine dans le style de la villa des Mystères à Pompéi, réalité et trompe – l’oeil.

II – Une maison qui ressemble à son maître et raconte son histoire.

III – Une maison labyrinthique : entrée et sortie. ( début et fin de la Cena Trimalcionis)

FIN

Juxtalinaires, traduction et pistes de commentaires de Geneviève Moreau-Bucherie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s